14 C
Paris
samedi 13 avril 2024
spot_img

Surry Hills : pour les fines gueules et amateurs de design

Dans le cadre du prochain numéro d’étapes: à paraître en mai prochain et disponible en pré-commande ici jusqu’au 17 mai, nous publions un extrait de notre Dossier Géo consacré à Sydney. En plus de présenter quelques-uns des graphistes les plus en vogue de la métropole australienne, il liste certains de ses lieux incontournables. Nous vous en présentons ici un extrait.

On peine aujourd’hui à imaginer que le quartier de Surry Hills fut jadis l’un des plus mal famés de la ville. Au sud-est du centre des affaires, on découvre d’anciens bâtiments (entreprôts ou même églises) rénovés dans lesquels studios de design, galeries d’art, bars, restaurants ou clubs très courus ont élu domicile. C’est le cas de l’hôtel Paramount, qui abritait jadis les bureaux et studios de cinéma du même nom. On distingue de loin sa haute silhouette anguleuse sur Commonwealth Street, le soleil faisant miroiter son toit de cuivre. Les locaux se sont appropriés les lieux autant que les touristes et profitent de son café (Paramount Coffee Project ) et restaurant, sa salle de cinéma (pour rester fidèle à l’esprit des lieux) et ses bureaux, dessinés par le cabinet Breathe Architecture. Russell Beard, l’un des trois propriétaires des lieux, se cache aussi derrière le café voisin Rueben Hills. A trois minutes de marche, le célèbre restaurant de cuisine à la flamme, le Firedoor (un épisode de la série Netflix Chef’s Table lui est consacré) ne désemplit pas. Faute d’y obtenir une table face, on se console en passent par le Fireshop pour acheter couteaux, sac brodé ou bougie senteur BBQ chic ou beurre fumé.

Par Elodie Palasse-Leroux

Articles

Nous suivre

144,000FansJ'aime
102,000SuiveursSuivre
32,151SuiveursSuivre
- Publicité -spot_img

Articles récents