8.4 C
Paris
lundi 22 avril 2024
spot_img

Zone Mixte, le regard des femmes photographes de sport

Le Consulat Voltaire, en partenariat avec l’association Analog Sport, expose le travail des photographes de sport lauréates de l’appel à candidatures “Le sport dans l’objectif des femmes photographes”. Les travaux de 11 photographes portant sur différents types de sport, sportifs et sportives, se déploient sur les murs du lieu : cyclistes, hijabeuses, footballeurs ou encore nageuses…

12% de photographes accréditées aux Jeux Olympiques de Tokyo

Alors que 12% des photographes accrédité·es aux Jeux Olympiques de Tokyo sont des femmes, l’association Analog Sport et Le Consulat Voltaire mettent en avant une nouvelle génération de photographes de sport émergentes. Le jury de l’appel à candidatures de l’exposition, composé des photographes Marie Docher, Sarah Witt et Catherine Cabrol, du co-fondateur du studio de création Dysturb, Pierre Terdjman, de la championne olympique Ysaora Thibus et d’Anne Bourrassé, curatrice au Consulat, ainsi que de Quentin Eveno et Léo Cochin de l’association Analog, a sélectionné les travaux de onze photographes de 18 à 36 ans. Elles sont diplômées d’écoles de photographie ou autodidactes, résident en région parisienne, à Lussas, Toulouse, Bruxelles, Rennes et Arles.

© Anouck Everaere

Profession photographe : des inégalités de genre multiples

Si la mixité au sein de la profession de photographe est un enjeu de genre important, d’autres problématiques d’inégalités sont pregnantes. Les photographes femmes sont victimes de sexisme au travail, de dynamiques de carrière différentielles, notamment liées à l’assignation des femmes au travail ménager et reproductif, et de rémunérations moindres par rapport aux hommes photographes, comme le montrent la sociologue et photographe Irène Jonas dans l’étude “Et pourtant, elles photographient” commandée par l’association La Part des Femmes et le rapport d’enquête de L’Observatoire de la mixité de l’association Les Filles de Photo


Entrée en Zone Mixte

Avec Zone Mixte, Le Consulat Voltaire et Analog Sport entendent participer à combattre ces inégalités et exposent le travail de Najwa Hakiri, Karthoum Dembele, Magali Paulin, Anouck Everaere, Noémie Mimpfoundi-Picot, Anne-Sophie Soudoplatoff, Agathe Breton, Djara Cissoko, Pauline Thollet, Salomé Guilloret et Sarah Makharine. Les images de Salomé Guilloret, prises à l’argentique et empreintes d’une lumière presque dorée, montrent Fatimata, jeune femme de 17 ans écartée des terrains de basket car portant le voile. Anne-Sophie Soudoplatoff s’intéresse, à travers sa série “Mi-temps”, au corps en mouvement et à la sensation de liberté ressentie pendant l’effort. Elle photographie des footballeuses s’entraînant la nuit, et marque une attention spécifique aux lumières cinématographiques. Noémie Mimpfoundi-Picot porte un regard plastique et coloré sur le terrain d’athlétisme, tandis que Sarah Makharine documente un séjour de trois semaines dans un camp de formation sportive pour des Palestinien•nes en France, avec sororité et spontanéité. Zone Mixte donne ainsi à voir d’autres regards et déploie les images de vécus, de photographes et de sportif·ives, en dehors de l’hégémonie. 

→ Zone Mixte, Le Consulat Voltaire, 14, avenue Parmentier 75011 Paris, jusqu’au 6 août, puis du 24 au 31 août

Articles

Nous suivre

144,000FansJ'aime
102,000SuiveursSuivre
32,151SuiveursSuivre
- Publicité -spot_img

Articles récents