14 C
Paris
samedi 13 avril 2024
spot_img

Les affiches du Grand Soulagement tournent en dérision les élections

À l’approche des élections, les affiches du “Grand Soulagement” de l’artiste Quentin Faucompré et du dessinateur Cyril Pedrosa fleurissent sur les murs de différentes villes de France. Ce “programme de relaxation politique à objectif tendrement insurrectionnel”, tel que les deux auteurs définissent leur projet, se compose de 17 affiches humoristiques et d’un bulletin de vote factice glissés dans une grande enveloppe kraft. Ce projet artistique tourne en dérision les programmes électoraux et notre monde actuel, car mieux vaut rire… que pleurer.

Votre gorge est serrée ? Vous ressentez des nausées, un poids sur la poitrine, une perte de sens de l’orientation, ou un goût amer dans la bouche ? Contre tous ces maux, et tous les autres, un seul remède : “Le Grand Soulagement”.”… Voici quelques-unes des phrases que l’on peut lire sur la grande enveloppe kraft du “Grand Soulagement” sérigraphiée “urgent élections”. Créé par l’artiste Quentin Faucompré et le dessinateur Cyril Pedrosa, ce projet artistique composé de 17 affiches format A3 et d’un bulletin de vote factice invite l’humour en politique à l’approche des élections. L’on peut ainsi découvrir sur les différentes affiches les objectifs, aussi absurdes qu’impertinents, de ce “programme de relaxation politique à objectif tendrement insurrectionnel” : comme celui de “remplacer le capitalisme par une bonne sieste”“remplacer Macron par des pelures de clémentines” ou encore “Zemmour par un ballon d’eau chaude”… Le titre de ce programme parodie par ailleurs la théorie du complet d’extrême droite du “Grand remplacement”. 

Publié par les Éditons du sous-sol et L’Association, “Le Grand Soulagement” invite ainsi à troquer les larmes pour le rire. Chaque affiche est imprimée en un ton direct, offset monochrome. 16 des 17 affiches sont pensées en diptyque. Au slogan vient répondre une photographie illustrant l’élément trivial par lequel remplacer différentes personnalités politiques, idéologies, entreprises, ou encore technologies. Les slogans ont été écrits à deux, par Cyril Pedrosa et Quentin Faucompré. Ce dernier a réalisé la conception graphique des affiches. Celles-ci peuvent être placardées sur les murs : une manière de tourner en dérision les absurdités de notre monde actuel et des politiques qui le façonnent.

Articles

Nous suivre

144,000FansJ'aime
102,000SuiveursSuivre
32,151SuiveursSuivre
- Publicité -spot_img

Articles récents