20.9 C
Paris
samedi 13 avril 2024
spot_img

Collectionner de l’art numérique grâce à Artsper

Fondé en 2013, Artsper est une plateforme de vente en ligne d’œuvres d’art. Parmi les catégories d’œuvres proposées, se trouve l’art numérique. Se développant depuis les années 1960, ce genre évolue avec le perfectionnement des outils informatiques. Découvrez 5 artistes numériques à connaître présent·es sur Artsper.

Artsper, plateforme de vente en ligne d’art contemporain

Créée par Hugo Mulliez et François-Xavier Trancart, la plateforme Artsper de vente en ligne d’œuvres d’art est un intermédiaire entre galeries, artistes et collectionneur·euse. Artsper souhaite rendre plus simple et plus accessible l’achat d’art, grâce aux outils numériques. À l’aide d’un algorithme optimisé, la plateforme permet à chacun·e de trouver l’œuvre adaptée non seulement à ses goûts, mais aussi à son budget. Parmi les 200 000 œuvres proposées, issues de 1 800 galeries d’art professionnelles, on retrouve la peinturela photographiele street-art ou encore l’art numérique. S’imposant dans les années quatre-vingt, avec le développement grand public de l’ordinateur, l’art numérique recouvre différents types de créations, toutes ayant en commun le fait d’être réalisées grâce à des dispositifs numériques : ordinateurs, interfaces et réseaux. 


Les différentes catégories d’art numérique

L’art numérique recouvre en réalité plusieurs sous-catégories d’art, qu’il est bon de connaître afin de mieux s’orienter dans son achat. Le net art, selon la chercheuse Anne Laforêt, regroupe les œuvres créées avec Internet et mobilise des éléments tels que le web, le courrier électronique ou encore les messages instantanés. L’art interactif implique un échange dynamique avec son public ou son environnement. L’art génératif consiste à créer à l’aide d’algorithmes. L’on compte aussi le bio art, l’art robotique, ou encore les performances audiovisuelles tel que le Vjing. Le versant digital de l’illustration, ainsi que de la photographie peuvent faire entrer ces dernières dans le champ de l’art numérique. Les pratiques artistiques numériques sont souvent hybrides. Ainsi, pour préparer ses illustrations digitales, notamment proposées à la vente sur Artsper, l’artiste Trendafila Trendafilova crée tout d’abord des collages à partir de contenus digitaux comme des captures d’écrans. “Je peins par-dessus un collage ou une image digitale, en utilisant le logiciel Procreate” affirme-t-elle.

De l’esthétique du numérique aux NFTs 

Mais, certain·es artistes sont également inspiré·es par l’univers digital sans être complètement identifié·es comme des artistes numériques. Ainsi, Hédy Gobaa, dont les peintures sont vendues sur Artsper, est nourri par l’esthétique du numérique. “Dans mes peintures, je m’intéresse aux phénomènes de manipulation des images et d’espaces simulés” précise-t-il. Tout en utilisant le medium classique de la peinture, il effectue d’abord ses recherches de compositions grâce aux outils numériques, avant de les réaliser sur la toile.

Le phénomène des NFTs, jetons non fongibles permettant de lier un·e auteur·trice à tout fichier numérique, y compris relevant du domaine artistique, amplifie aujourd’hui la couverture médiatique de l’art numérique. Il donne aussi de nouvelles possibilités de structuration du marché de l’art. L’œuvre d’art est définie non seulement par son lien avec un·e auteur·trice, marquée par son originalité, mais aussi par sa rareté. Mais le caractère reproductible des créations numériques entre en contradiction avec ces principes. La Robotte, artiste et illustratrice représentée par Artsper, affirme ainsi “commencer à proposer des œuvres en NFT, principalement parce que cela permet l’authentification des œuvres”.

Néanmoins, les NFTs soulèvent d’autres problématiques. D’une part, toute création associée à un NFT n’est pas nécessairement de l’art. D’autre part, il revient à l’acheteur·euse d’une création identifiée par un NFT le soin de lui donner matière, soit en la stockant sur un disque dur, soit en lui donnant une existence visuelle en la diffusant notamment grâce à un écran. 

Si Artsper ne propose pas encore de création authentifiée par un NFT, les œuvres de nombreux·euses artistes numériques, célèbres ou émergent·es, sont présentes sur la plateforme, comme celles de Evelyne HuetKaixin LyuNikolas Chasser SkilbeckPiment Martin ou encore de Sabrina Ratté.


Nos coups de cœur d’art numérique sur Artsper

Articles

Nous suivre

144,000FansJ'aime
102,000SuiveursSuivre
32,151SuiveursSuivre
- Publicité -spot_img

Articles récents