7.4 C
Paris
mardi 23 avril 2024
spot_img

Souvenir, souvenir… Le 1000 Bornes

Il y a des idées qui font leur petit bout de chemin, et d’autres qui enfilent les kilomètres jusqu’à devenir incontournables. Un parcours, non sans embuche, dans lequel le design s’invite. Les objets cultes dissimulent souvent un important travail graphique. On a donc fait marche arrière, vers le passé, et on s’est arrêté en route pour redécouvrir le 1000 Bornes.

Ce jeu de société culte a été inventé en 1954 par Edmond Dujardin, un éditeur de matériels didactiques pour auto-écoles. À l’époque, il s’inspire du jeu américain Touring pour concevoir ce set de cartes sur le thème de la course automobile. Assez rapidement, le 1000 Bornes se développe, nécessitant une refonte graphique, confiée en 1960 à Joseph Le Callennec. Le graphiste et publicitaire français revoit alors l’ensemble des 106 cartes, attaques, parades et bottes, donnant naissance à cette version mythique. La typographie (notamment l’Antique Olive et le Choc d’Excoffon) et les illustrations permettent de différencier les cartes, par exemple les distances sont illustrées par des animaux de plus en plus rapides, alors que les limites de vitesse sont encerclées dans un panneau d’interdiction. Le design simple du jeu lui permet d’être accessible quelque soit l’âge des joueurs et ses faibles évolutions graphiques depuis sa création assurent des repères indémodables.

Preuve de la réussite, le 1000 Bornes continue d’exister au milieu de l’armada des jeux modernes avec près de 10 millions de vente. Un succès qui n’est pas prêt de s’arrêter, si il poursuit avec la même feuille de route graphique.

via http://bit.ly/1iXFAUO

Infos sur le 1000 Bornes : http://bit.ly/1vpjcoX

Articles

Nous suivre

144,000FansJ'aime
102,000SuiveursSuivre
32,151SuiveursSuivre
- Publicité -spot_img

Articles récents